Soutien à m.

Publié le 2 Novembre 2013

Poèmes de soutien à m et à son chant

 

 

 

 

 

Voici pourquoi je chante …

 

 

Quand le prisme de la haine racornira les cœurs et rétrécira les songes

Quand les ongles de la faim écorcheront  le flanc  blême des exclus

Quand les pierres  frapperont les roulottes aux ailes désinvoltes

Quand la furie des regards consumera  l’azur des violons

Quand la sulfureuse folie répandra son acide sur les mains accrochées aux barreaux

Quand l’égoïste démesure scalpera  l’ondulante coiffe des taudis

Quand l’hiver brulera  le souffle innocent des clochards

Quand les adorateurs d’albâtre égorgeront l’arc-en-ciel  

Quand les puissantes surdités aveugleront l’espoir des faibles

Quand les bouches perverses et dociles sculpteront de fausses vérités

Quand les dieux emmureront les enfants et déracineront les oliviers

Quand la sécurité deviendra  l’alibi des matraques et des chiens policiers

Quand  les ailes du silence planeront sur le Chiapas et tout Abya Yala

Je réécrirai la légende d’Emiliano et redonnerai à la terre sa pleine maturité

J’irai jusqu’à la fin des temps rassurer de mon chant ceux qui n’osent plus parler d’amour

Je creuserai des mes mains l’aridité des hommes pour y laisser couler un Jourdain retrouvé

Je composerai  simplement une mélodie nouvelle dont la clé se parfume à l’authenticité

Je serai le clair de lune qui rallume, dans l’interminable nuit, la lueur des regards

Je ferai de l’enfant métisse l’amoureuse courbe de la vie

Je serai l’ardente lave du volcan qui enfante la chaleur de la terre

Je couvrirai de lauze fraternelle une charpente solidaire

Je donnerai aux chaines des ailes aux plumes de nuage

Je peindrai  une affectueuse symphonie à la pointe d’un archet langoureux

Je serai l’impétueux torrent qui polit le rocher de tendresse pour l’éternité

Je serai l’arbre partageur qui offre ses fruits, enlaçant  tendrement de ses branches les joues creuses

Je galoperai comme l’infatigable pur sang qui martèle les libres sentiers du vent de ses sabots rebelles

 

Hobo-Lullaby

 

 

**************************

 

Si j'étais un grillon

 

 

Si j’étais un grillon

Je me ferais la voix

Des petits compagnons

Muets et aux abois

 

Si j’étais une toile

Je broderais les points

Qui couvrent de leur voile

Les abris avec soin

 

Si j’étais une pierre

Je bâtirais dans l’ombre

Au creux de la rivière

Des murets en surnombre

 

Si j’étais eau de chaux

Au cœur de la tortilla

J’écrirais le plus beau

Duo pour estomac

 

Si j’étais une cigale

Sur la scène qui slame

Je crierais sans égale

L’injustice qui se pâme

 

Si j’avais le cœur pur

Dans mes textes de l’amour

Je battrais ferme et dur

Ceux qui font un détour

 

J’m. le petit grillon

Qui tisse les abris

De son cœur des millions

De murets y construit

 

J’m. la petite cigale

Qui nourrit ventre et âme

D’une poésie d’opale

D’amour et puis de flamme

 

Carole Radureau (14/10/2013)

 

 

 

Rédigé par caro et hobo

Publié dans #Azurite

Repost 0
Commenter cet article

Soutien m. 14/11/2013 05:19

Yep !
Des bravos, des mercis !
De l'émotion aussi, beaucoup.
La beauté simple d'une poésie sans fioriture me fait du bien à l'iris.
Avec Amour donc,
m.

caroleone 17/11/2013 11:42

Merci à toi m. pour la distribution d'amour et le chant d'un monde idéal et rêvé.

Bisous de caro

Hobo-Lullaby 17/11/2013 08:52

Hello M

Et ton chant fait du bien aux tympans de nos cœurs !

Bises Fraternelles

Serge

nanou 06/11/2013 18:11

Merci pour ces mots.
Bonne soirée
Nanou

caroleone 07/11/2013 10:23

Merci à toi pour ta visite

Amitiés de caro

gael 05/11/2013 03:14

bonsoir vous deux caro et hobo
j'ai super bien aimé lire vos mots , ils sont vraiment touchant et magnifiques !!!
@bientot donc...
Gaël. (http://wishaga.wordpress.com/)

caroleone 05/11/2013 13:10

Bonjour Gael et bienvenue,

Merci de ta visite et des compliments, j'ai suivi ton lien, tu fais partie aussi des gens qui taquinent la muse et très bien.

@ plus tard

caro

Domitille 03/11/2013 19:08

beau !!!

flipperine 03/11/2013 11:35

et que le monde serait beau

Hobo-Lullaby 03/11/2013 18:56

Bonsoir Flipperine


m fait partie de ces rares personnes dont le pinceau détient les secrets colorés d'un avenir d'amour ...

Les oiseaux dans les branches regardent les humains
Et la statue m’embrasse mais personne ne nous voit
Sauf un enfant aveugle qui nous montre du doigt.
Jacques Prévert

Merci de ta visite

Amitiés

Serge