La grande guerre de Roger Colombier - Au clairon -

Publié le 15 Octobre 2014

La fusillade est assassine

Mais la troupe reprend le pas

Et ses épines,

Son sésame pour le combat.

La grande guerre de Roger Colombier - Au clairon -

Et les hommes à nouveau meurent

Au nom du clairon souverain.

Il n’est pas l’heure

De la relève mais du chagrin.

Roger Colombier

image Kalibos

Rédigé par caro et hobo

Publié dans #Les chroniques de Roger

Repost 0
Commenter cet article