Ô toi le Gisant !

Publié le 8 Mars 2015

Ô toi le Gisant !

Ô toi le Gisant qu’une douleur viscérale anéantit !
Que ton âme se libère au rythme des battement de ton cœur,
Sourde musique, Lancinante musique,
Porteuse des souvenirs douloureux d’ici-bas.

Muscles tendus d’un esthétisme confondant,
Noués dans une vaine lutte,
Tu résistes néanmoins à l’adversité.

Ame offerte enfin,
Au bord de la délivrance, paisible tu es
Prêt à t’envoler vers de meilleurs augures.

Elle, Lui, soupirent et s’allient,
Afin que libéré, ton esprit renonce au châtiment.

La sérénité retrouvée,
Ils veilleront à ce que demain,
Soit
Autre.

Fanfanchatblanc

Rédigé par caro et hobo

Publié dans #Muse lithophone

Repost 0
Commenter cet article

fanfanchatblanc 08/03/2015 15:36

Merci à vous deux .. ce gisant m'a obsédée depuis fort longtemps.. je l'avais trouvé à l'époque où j'avais un blog orange.. les mots sont venus plus tard...
Bisous

caro et hobo 09/03/2015 10:41

Bonjour Fanfan, C'est sympa à toi de nous faire confiance. Cette image est troublante en effet, elle me fait penser à une attitude de renfermement en cocon que j'ai bien connue autrefois mais surtout féminine. On dirait un peu son pendant masculin . Moi aussi, parfois les images me parlent Bises et bonne semaine caro