Plume d’aigle des steppes trempée dans l’encre boréale

Publié le 16 Juillet 2016

Plume d’aigle des steppes trempée dans l’encre boréale

Par Ferdinando sacchetti — Travail personnel, CC BY-SA 4.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=49384334

Je suis la vérité
Dit le torrent.
En moi circulent les limons
Circulent les ondes et l’énergie.
Je suis la vie.

Je suis la vérité
Dit la steppe.
Sur moi courent les lièvres variables
A leurs trousses le lynx boréal
Parfois il rentre bredouille.
En moi poussent les baies
Et toute chose nourrissante.
Je suis la vie.

Je suis la vérité
Dit la forêt.
Dans mes arbres des dortoirs féconds
Des pépiements de joie
Dans mes arbres des promesses rondes
Du bois sans démesure.
Je suis la vie.

Je suis la vérité
Dit la montagne.
En moi l’eau qui dort
Sous ses formes incongrues.
En moi la pierre qui roule
Son énergie démultipliée.
Sur moi le nuage qui s’accroche
S’arrête
Déverse son eau bienfaitrice.
Je suis la vie.

Je suis la vérité
Dit l’aigle des steppes.
Mes plumes écrivent les messages
Mes tirs d’ailes protègent les peuples premiers
Mon encre puisée au creux de l’aurore
Est multicolore et mouvante.
Un jour j’écris le message de la violette
Avec des pâtés que nul buvard
Ne sait absorber
Un jour j’écris le message de l’ancolie
Avec des boucles pour faire rire la planète
Un jour j’écris le message de la rose de fer
Avec force et volonté.

Je suis porteur de vie.
La vérité est en mes serres.
J’observe, je note, je transmets au nuage.
Et la terre-mère est ma confidente.

Je suis porteur de vie.
La vérité est en mon vol
Et dans ma besace se tient le patrimoine ;
Préservé.

Carole Radureau (14/07/2016)

Rédigé par caro et hobo

Publié dans #Terre-mère

Repost 0
Commenter cet article