Et si la fin était le début de Françoise Michel

Publié le 7 Septembre 2013

Et si la fin était le début de Françoise Michel

Image : naissance d'une étoile ici

Un trompe l’œil gigantesque

La nature, elle même, en est forgée

A l'image de l'iceberg titanesque

Dont l'immensité est immergée

Un grand pan de notre longue vie

Ne servirait-il qu'à nous mettre en appétit ?

Une approche de plusieurs dizaines d'années

Avant d'oser aborder le vif du sujet

Que savons-nous du moment présent

Nous nous pensons infiniment grands

Et nous ne vivons que le ridiculement petit

Notre regard n'absorbant d'un tout qu'une partie

Nos yeux ont exploré le fini

Il nous reste à vivre l'infini.....

Françoise Michel

Merci beaucoup Françoise pour ta participation.

Un poète doit laisser des traces de son passage, non des preuves. Seules les traces font rêver .

( René Char, La Parole en archipel)

Rédigé par caro et hobo

Publié dans #Muse de cristal

Repost 0
Commenter cet article

sorcière and co 08/09/2013 15:09

joli poème, vous avez raison , il nous reste à explorer l'infini qu'il soit l'infiniment petit ou l'infiniment grand

françoise MICHEL 18/09/2013 10:17

merci pour ce regard sympatique sur mon poème : une phrase qui tourne en boucle dans la tête et sur laquelle les mots viennent s'inscrire, semblant sortir de l'obscurité.
Et que la grande aventure de la vie continue !
Françoise

caroleone 08/09/2013 21:09

Bonsoir sorcière,

Merci de ta visite et de ton expression....on continue le chemin sur lequel s'expriment les poètes qui nous dessinent à leur façon le monde meilleur qu'ils souhaitent, les espoirs et puis les craintes, les idées et les coups de main.

Amitiés

caro