Articles avec #sel de lithium tag

Publié le 22 Septembre 2018

……poésie d’Atacama…..

Sur la lune
Il n’existe pas de paysage plus beau
Que ce trio
Minéral
Céleste
Volcanique.

Sur la palette du peintre
Trois seules couleurs
Pour un dégradé romantique
Dénudé
Epuré
Sensible.

La roche rose comme un biscuit
Toute tendre dans sa tenue de nuit
Semble se perdre dans l’immensité
De ce désert qu’elle a créé.

Le désert lui
S’étend
Dans sa mode du printemps tardif
Il a adopté en soirée
Un dégradé
Déshabillé
Tout de beige rosé
Point de liaison entre la roche mère
Rose sablé
Et le volcan
Son voilage d’argent.

Au loin s’étendent
Comme des seins durs et fermes
Les volcans
Juste coiffés d’une voilette
De mariée
Immaculée.

Le ciel lui, a décliné son bleu sec et délavé
Il a décidé de puiser dans la palette
Un tube de peinture bleu des nuits désertiques
Sauce volcanique abrégée.

Par l’échancrure de la roche-mère
Se déroule cette salle de bal
Grandeur réelle
Comme une magie dans laquelle
L’homme n’a nul rôle à jouer.

Ce paysage lunaire
Miroir de pierre
Dans sa nudité de silice
A piqué à la lune sa voilette
Peut-être également sa culotte
De diamant.

Carole Radureau (29/07/2018)


Volcan Sairecabur, vue sur le désert d’Atacama

Par Frodosleveland — Travail personnel, CC BY-SA 4.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=34783600

Par Frodosleveland — Travail personnel, CC BY-SA 4.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=34783600

Voir les commentaires

Rédigé par caro et hobo

Publié dans #Sel de lithium

Repost0

Publié le 18 Septembre 2018

……poésie d’Atacama…..

Reflets salés
Reflets de sels
Iodés ou fumants
Comme des résidus de volcans
Comme des pigments
Soufrés.

L’eau ici n’a rien à voir
Le miroir s’est épris d’un reflet
De sel auquel manque le poivre
Comme un sel boiteux
Comme un sel désargenté.

Les collines aiment se mirer
Dans l’onde pure
Du salar
Comme dans la rivière
Le fond est clair
Mais il manque les truites pour animer
Le miroir.

Reflets comme si l’eau était accueillie
Ici
Dans cette aridité constante
Dans ce paradis du sec
Reflets indiennes fripées et façonnées
Par la cicatrice pure de l’aurore
De jolies couleurs tamisées par un mirage
Peinent à se dévoiler.


Carole Radureau (23/07/2018)

Par Francesco Mocellin, CC BY-SA 3.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=26206613

Par Francesco Mocellin, CC BY-SA 3.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=26206613

Voir les commentaires

Rédigé par caro et hobo

Publié dans #Sel de lithium

Repost0

Publié le 14 Septembre 2018

…..poésie d’Atacama….

Une oasis
En plein désert
Une pour qui la nature a tout
Donné
Une piscine
Si ronde
Creusée dans la pierre comme un
Puits
Délicatement ourlée par la roche
Dénudée.

Une qui luit et reluit de toute cette
Eau
Oasis émerveillée par son audace
Une comme qui dirait
Qui s’enorgueillit d’être et encore
D’être.

Présence incongrue
Yeux lumineux et clairs
Vue mouillée par quelques larmes
Instillées par le compte-gouttes de
Dame lune
Elle a dans son regard un je ne sais quoi
Qui prête
A confiance
Elle a cette oasis dans son calme
Un petit air de paradis.

Carole Radureau (29/07/2018)


Ojos del salar, san pedro de Atacama Chili

Par A. Duro/ESO — http://www.eso.org/public/images/potw1727a/, CC BY 4.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=60624564

Par A. Duro/ESO — http://www.eso.org/public/images/potw1727a/, CC BY 4.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=60624564

Voir les commentaires

Rédigé par caro et hobo

Publié dans #Sel de lithium

Repost0

Publié le 6 Septembre 2018

…..poésie d’Atacama…..

Il y a des effets
Pressés de vous figer
Comme des statues
Dans le doute certain
Comme la pensée de sel
Provoque une étincelle
Qui fait jaillir en vous
Le miracle de la vie.

Vous n’y croyez pas au miracle
Mais au mirage
Y croyez-vous
Quand sur le bord de votre cœur
Sage
Se glissent des lunettes
De confusion.

Le lac est un reflet
De pâmoisons
L’eau décline ses courbes folles
En sillons silencieux
Le ciel veut imiter la sagesse
Les nuages sont de pâles copies
L’air est un complice qui se glisse
Comme une anguille
Au sel.

Les volcans aiment jouer
A chat perché
La tête en bas le ciel a une autre
Tournure
Et les nuages de suite
Ont une allure endiablée.

Lumineux
Mirage
Comme un qui glisse en vous
Des rêves d’argent
Poudreux siliceux
Puissants
Envie de glisser sur l’onde
Comme une feuille d’un arbre
Ici
Inconnu
Le rêve est un mirage qui puise dans le salar
Sa vérité.

Carole Radureau


Désert d’Atacama, San Pedro de Atacama

https://fr.wikipedia.org/wiki/San_Pedro_de_Atacama#/media/File:Mirror_in_San_Pedro_De_Atacama.JPG

https://fr.wikipedia.org/wiki/San_Pedro_de_Atacama#/media/File:Mirror_in_San_Pedro_De_Atacama.JPG

Voir les commentaires

Rédigé par caro et hobo

Publié dans #Sel de lithium

Repost0

Publié le 3 Septembre 2018

…..poésie d’Atacama…..

Les flancs se succèdent et
Les échines s’additionnent
Pommes encore couchées
Comme accablées par les ères
Comme accablées par l’univers
Comme accablées par le désert.

Il y a des flancs de grise armure
Couvertures de pierre
Rugueuses au toucher
Comme un drap d’émeri
Comme une couette de fée pressée
Une vieille fée rêche et grincheuse
Une qui n’est pas commode.

Il y a des échines de sable beige
D’où les petits grains de silice sont
Encore si tendres
Qu’ils roulent une bosse de chameau
Sans son eau
Car ici l’eau n’est pas.

Une douce ligne d’horizon
Ondule
Son grain minéral
Une chambre à coucher
Epurée
Calme et quiète comme le monde du
Silence
Sablé.

On dirait que le marchand de sable
Est passé
Qu’il a laissé tout son surplus
Ici le désert a bu
Tout l’univers
Il en a hérité des mots qui forment
Un atlas complet.

Je pourrais te décrire
Désert, avec tant de ces mots
Je pourrais te chanter
Car tu le mérites
Je pourrais te danser
Car ta piste est claire comme une roche
Tes grains accueillants comme des cœurs
De silice
Tes lits ont déjà reçu des échines et des croupes
Des tensions et des rêves et des flancs
Il n’y manque qu’une rose claire
Pour démarrer le bal du
Désert.

Carole Radureau (12/07/2018)

Désert d’Atacama

Par Smcmurtrey — Travail personnel, CC BY-SA 4.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=14760282

Par Smcmurtrey — Travail personnel, CC BY-SA 4.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=14760282

Voir les commentaires

Rédigé par caro et hobo

Publié dans #Sel de lithium

Repost0

Publié le 1 Septembre 2018

…..poésie d’Atacama…..

Vallée de la lune
Comme une chute de rein
Brisée par la chute d’un temps
Sec
Et furtif.

Le rose est la couleur d’Atacama
C’est un buvard qui a absorbé
Toute trace
D’humidité
A décrété ensuite le désert
Zone la plus aride au monde
Le rose est un mémoire pour
Oiseau
Une palette sur laquelle se servir
Et
Peindre son plumage
Tel le flamant qui ici
A puisé l’inspiration
Le rose est un souvenir de confusion
Quand sur le jaune de l’or
Le soleil a cuit sa dernière mouture
Le rose a tranché comme un pétale
Assenant sa vérité de fleur

Vallée de la lune
Comme une qui nous donne à voir
Ce que la mère lune
Nous cache
Comme un mystère de pierre
Une dégringolade de chutes
Asséchées
Comme une rigolade minérale
Puisant dans l’aridité un message
Très beau
Très sec
Demandant quelques larmes
Emues
A pleurer
Pour célébrer la vallée.

Carole Radureau (18/07/2018)


Vallée de la lune, désert d'Atacama, Chili

Par Jenny rojasm — Travail personnel, CC BY-SA 3.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=21306072

Par Jenny rojasm — Travail personnel, CC BY-SA 3.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=21306072

Voir les commentaires

Rédigé par caro et hobo

Publié dans #Sel de lithium

Repost0

Publié le 30 Août 2018

……poésie d’Atacama….

Quand tu regarderas vers le ciel
Quand tu y laisseras une pensée
Moi je la verrai d’où je suis
Car le ciel est un piège à idées.

Le ciel est un piège à pensées
Il retient tout le ciel
Il en fait un nuage de lit
Un manège insensé
Dans lequel tournoient mille vies
Dans lequel virevoltent mille sentiments
Dans lequel se dessinent des trains de vie
Dans lequel se trament des fils de pensées d’argent.

Quand tu chercheras à comprendre le ciel
Avec son mystère avec son aura
Moi je te dirai qu’en toi tu sais
Tout ce que le ciel ne te dis pas.

Les étoiles sont des filles égarées
Qui lorgnent vers la terre pour y panser leurs maux
Les nuages sont des compagnons perdus
Qui errent au propos du vent rageur
Les comètes sont des sœurs éplorées
Des larmes fuyantes et chancelantes
La lune est une mère sûre et fiable
Qui illumine l’intérieur.

Quand tu voudras donner au ciel un dessein
Rappelles-toi que celui-ci est vain
Car là-haut se reflète l’ambiance du petit matin
Terrestre
Car là-haut c’est une répétition.

Carole Radureau (22/07/2018)

ALMA Atacama Large Millimeter Array et centre de la Voie Lactée, désert d’Atacama

Par ESO/B. Tafreshi (twanight.org) — http://www.eso.org/public/images/ann14045a/, CC BY 4.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=33301740

Par ESO/B. Tafreshi (twanight.org) — http://www.eso.org/public/images/ann14045a/, CC BY 4.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=33301740

Voir les commentaires

Rédigé par caro et hobo

Publié dans #Sel de lithium

Repost0

Publié le 25 Août 2018

…..poésie d’Atacama…..


Il y a de l’eau !
Le désert n’a pas oublié le sucre
Au sel
Son concurrent il a opposé celui-ci
Miel et jonc
Solide et puissant
Pour irriguer les gosiers assoiffés
Ceux des vigognes et des canards
Petites faunes des bofedales.

Il y a de l’eau !
Mais elle pourrait s’évader
S’évaporer en deux mots
Sous le réchauffement global.
Zone humide à protéger.
La vie sur cette terre est en suspens.
La beauté est éphémère.
La source est claire.

Il y a de l’eau !
De l’eau-la- vie
Fuse comme une diseuse de bonne aventure
Elle récite des mots d’eau
Elle trace des nids au crayon HB
Desquels naissent de maigres buissons
L’eau-la-vie est une magicienne
Qui rêve de peupler même les aridités
Même les nids calorifugés des cœurs des volcans
L’eau-la-vie est une invasive oppressée d’en finir
Avec la misère qu’on lui inflige.

Laissez- la faire !
Laissez-la dire !
Laissez-la vivre !
Laissez-la envahir chaque recoin !
Laissez-la chanter la chanson précieuse de l’eau !
Laissez-la semer !
Laissez-la divulguer !
Laissez-la aimer chaque recoin !
Laissez-la rire !
Laissez-la conter !
Laissez-la imiter !
Laissez-là embrasser tous les coins les recoins les coincoins les tintouins et
Même les pingouins.

Car le baiser de l’eau est pur comme le premier jour
Car le baiser de l’eau est un baiser d’amour
A la vie.

Carole Radureau (23/07/2018)

Bofedales de Putana, San Pedro de Atacama, Chili

ar LBM1948 — Travail personnel, CC BY-SA 4.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=66116828

ar LBM1948 — Travail personnel, CC BY-SA 4.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=66116828

Voir les commentaires

Rédigé par caro et hobo

Publié dans #Sel de lithium

Repost0

Publié le 23 Août 2018

……poésie d’Atacama….

Quel son sortira de tous ces orgues ?
Une musique du désert
A la voix rauque
Et enrouée
Ou une voix limpide comme la voie
Lactée
Lait chaud ou lait éconduit ?

Quelle magie sortira de ces gorges
Dans lesquelles coulent un miel de sable ?
Miel de lumière et de rareté
Baume pour éclaircir la vie.

Une architecture naturelle
C’est un navire qui se déguise en côte
Déchiquetée
Comme un bateau fantôme
Avec à son bord la forme encore vive
De ce qui fut
Précieuse citadelle.

Il n’y a pas de sacré dans cela
Il n’y a que le sacre de la nature
Du temps
Le voile incrusté de l’érosion
La patience infinie de la vie
Une dentelle minérale
Reste de la force
Résidu de la puissance
Comme un instrument à vent
Comme un orchestre qui dirige
La chorale du désert.

Carole Radureau (19/07/2018)

Salar de Tara Chili

De Diego Delso, CC BY-SA 4.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=48560515

De Diego Delso, CC BY-SA 4.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=48560515

Voir les commentaires

Rédigé par caro et hobo

Publié dans #Sel de lithium

Repost0

Publié le 17 Août 2018

Par Jonathaneo — Travail personnel, CC BY 3.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=11079769

Par Jonathaneo — Travail personnel, CC BY 3.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=11079769

…..poésie d’Atacama …..

Ici le rose du soir
Tombe
Dans un entonnoir
D’ombres
Et de lumière

Ici la nuit
Fière combattante
Conquérante des ténèbres
Met sa petite voilette de soie
Rose comme son cœur
Avant de s’endormir dans les bras
De la lune

Ici
La pierre est sage comme une pierre
Le volcan est sage comme un volcan endormi
Le désert est sage comme un qui n’a que l’éternité
Pour père
L’œil est conquis
La sombre attitude de la nuit
Peut recouvrir la sagesse pure de cet univers
Les paupières peuvent se fermer
Closes par un baiser de caillou
Finement ourlées par le sel précieux
De la vie
Doucement temporairement fermées
A tout ce qui nuit
Au calme précieux du tableau.

Carole Radureau (18/07/2018)

Vallée de la lune

Voir les commentaires

Rédigé par caro et hobo

Publié dans #Sel de lithium

Repost0